Les mécanismes digestifs à la loupe

On entend souvent parler de calories, de toxines, de magnésium ou d’autres termes qui peuvent paraître barbares. Il est donc évident que nos cellules nourricières de notre corps et de notre esprit, ont besoin de recevoir des informations de qualité.

Nous savons que :

  • bien respirer est essentiel,
  • manger sain est important,
  • boire de l’eau de qualité est une priorité

Mais aussi comprendre que certaines boissons et certains aliments, perturbent la mécanique de notre digestion. C’est une notion que je souhaite associer aux principes précités.

En effet, nous avons tous remarqué que manger un fruit ou un dessert (un sucre) après un repas rend la digestion inconfortable. Nous gonflons du ventre, nous ballonnons de l’estomac avec des fermentations excessives au niveau des colons.

Donc, évitons de dilater ces organes avec des aliments ingérés au mauvais moment de la journée parce qu’ils fermentent trop et trop longtemps.

Techniquement, je peux améliorer l’élimination de ces “ gaz”. Mais il me semble essentiel de vous informer des nourritures perverses pour notre tube digestif. Bon nombre d’informations sur les effets néfastes du lait de vache sont largement expliqués et démontrés dans le livre de Thierry Souccar intitulé “Lait, mensonges et propagande”. La plupart d’entre-nous sont conscients de la nocivité des boissons gazeuses pour notre estomac et pour notre intestin grêle .

Quelques exemples

Il faut savoir qu’un fruit de saison et local, n’ayant subi aucune pulvérisation, se mange le matin uniquement et idéalement cuit.

Les oléagineux (noix, noisettes et amandes) doivent être trempés dans un bol d’eau la nuit (12h00) puis rincés le matin. En effet, les tanins contenus dans la peau de ces fruits sont un élément agressif pour notre tube digestif. Certains patients migraineux ont constaté la disparition de leurs maux de tête en mangeant leurs grains

  • soit débarrassés de leur protection (peau toxique),
  • soit en les faisant fermenter.

Les oignons cuits avec certains aliments dont ceux associés à des féculents (pain, pâtes, riz, pommes de terre) et de la viande, augmente le temps de digestion.

Mangeons dissocié.

Idéalement, nous associerons tous les légumes (de saison) soit à des protéines (viande, crustacés, poisson, œufs et fromage) ou bien des légumes avec pain, pâtes, pommes de terre, ou riz (féculents). Toutes les graines germées ou cuites vapeur sont les bienvenues dans notre ventre (cf. ouvrage de Pol Grégoire “Vitalité gourmande”).

Remarque concernant les tisanes et les thés

Comme disaient mes parents… N’oublions pas que les plantes sont des herbes, des fleurs ou des écorces ayant des effets thérapeutiques. Si nous en consommons régulièrement en trop grande quantité ou de manière trop concentrées, elles peuvent perturber notre corps plutôt que de l’aider à s’équilibrer.

Je vous en parlerai de manière plus détaillée plus tard.

Choisir la bonne infusion au bon moment de la journée ou à la bonne période de l’année aura un effet plus ou moins bénéfique sur notre santé.

%d bloggers like this: