De nombreux articles paraissent chaque année à cette période pour vanter les bienfaits de la cure de sève de bouleau. Ma famille la récolte et la consomme depuis des générations juste parce qu’elle nettoie notre corps des toxines de l’hiver.

Certes, mais pas seulement.

Le bouleau est un sage et généreux

Arbre, c’est un de ceux qui ont la plus courte vie.

Il grandit sur des sols pauvres (terrils, cailloux, le long des voies de chemin de fer, carrière,…). Il se nourrit d’eau dans les sols et capote les informations de ces derniers. Et lorsque nous la consommons, la sève restitue ces informations à notre intestin grêle.

Merveilleux arbre au tronc blanc dont les bourgeons sortent en premier dans la nature. Ceux-ci nourrissent les moineaux et petits oiseaux en premier. La nature s’éveille, la terre se réchauffe et toutes les informations du ciel et du sol se retrouvent au sein de cette sève au goût d’eau.

Saviez-vous que consommer ce breuvage offre des messages à notre corps ?

Il va aider à fabriquer une bonne immunité pour l’année. Que les allergiques au pollens de bouleau et autres éléments en consomment ! Ils pourront se soulager de leur rhinite, rhume, écoulement des yeux, et autres. Lavez-vous les yeux, les sinus et oreilles avec cette sève.

Le conseil des anciens était d’ingérer de la sève de bouleau fraîche à raison de 10cl dans un verre matin et soir durant 21 jours.

Si vous la récoltez, sachez que vous pouvez la congeler, elle restera valable toute l’année.

Par contre, il faudra de la nouvelle sève l’année suivante car les informations de l’air, du sol, … auront changés. Le bouleau le sait et s’adapte. Il nous permettra ainsi de nous adapter aux microbes et bactéries années après années.

Merci à toi qui vis une trentaine d’années, meurs et te décomposes pour donner à d’autres semences l’occasion de se développer grâce à la bonne énergie que tu fabriques.

%d bloggers like this: